Expo Jean Hugo : un succès pour le PAB !

Il a, de par sa naissance, vécu toute sa vie dans l’ombre de son arrière-grand père, le monumental Victor Hugo. Discret, secret, voire mystique, il a cependant été l’un des rares à s’engager dans une carrière artistique à sa suite… Jean Hugo et ses oeuvres sont à découvrir jusqu’au 19 octobre au PAB, le musée Pierre-André Benoit d’Alès.

jean-hugo-pab

Jean Hugo, un artiste plus connu aux Etats-Unis qu’en France…

Serait-ce à cause de ce nom si lourd à porter : « Hugo » qui le classait immédiatement comme « arrière-petit-fils de » ou à cause de sa discrétion ? Jean Hugo est beaucoup plus connu et reconnu pour ses oeuvres de l’autre coté de l’Atlantique.

Son caractère, il est vrai, ne se prêtait pas à la médiatisation, phénomène déjà présent dans les années 30 en France. Alors que Jean Cocteau et Picasso, ses amis, manipulaient alors habilement la communication visuelle, Jean Hugo préférait rester silencieux, et modeste.

Jean Hugo, un homme simple issu de la grande bourgeoisie

Jean Hugo a grandi en Petite Camargue, dans la grande bourgeoisie lettrée. Il participe à la Grande Guerre : c’est son premier contact avec la société, le peuple, auquel il a rarement été mêlé. Il se distingue cependant pour son comportement exemplaire à verdun notamment.

jean hugo la liseuse

Retourné à Paris après la guerre, il travaille avec les artistes les plus renommés qui ont fait la vie culturelle des années 1920 et 1930…  Jean Cocteau, Erik Satie, Raymond Rdiguet, Francis Poulenc, Pablo Picasso. Puis vivant à Lunel à partir de 1929, Jean Hugo signe des peintures simples, scènes populaires ou paysages empreints de spiritualité. Il peint également des femmes, qui seront aussi ses amoureuses : Louise de Vilmorin, Maribel, Lauretta avec qui il refera sa vie : elle lui donnera sept enfants…

Jean Hugo, un artiste aux multiples talents

Il était peintre, mais aussi décorateur, enlumineur, illustrateur et écrivain. Il connaissait d’ailleurs très bien l’oeuvre de son arrière-grand-père, qu’il admirait. Il a conçu des costumes et décors de théâtre pour Jean Cocteau.

L’exposition présente ses croquis datant de la première guerre, ainsi que les maquettes de ces décors de théâtre. Puis, à travers 82 tableaux, se déroulera son oeuvre des années 20 au années 80, son dernier tableau datant de 1984.

jean hugo pab 2

Enfin, autre aspect de son oeuvre, les livres d’artistes qu’il a réalisés avec Pierre André Benoit, et avec d’autres. 65 livres seront présentés.

Jean Hugo et le Musée PAB

Le musée Pierre-André Benoit a été installé en 1989 au château de Rochebelle. Ce projet est destiné à mettre en valeur les oeuvres données à la ville d’Alès par l’imprimeur, poète et sculpteur, Pierre-André Benoit, né ici-même. Le musée se consacre à mettre en valeur l’art moderne et contemporain. Y sont présentés en priorité les nombreux collaborateurs de PAB, pour l’illustration de ses livres, ainsi que ses amis, dont Jean Hugo.

jean hugo 3

L’exposition a déjà rencontré un grand succès, et il est encore temps de découvrir ce grand artiste. Des visites guidées sont organisées tous les samedi et dimanche après-midi de 14 h à 16 h. Picasso, qui était son bon ami, lui disait « Tu ne fais rien pour ta gloire ». Voilà que le musée PAB y travaille, pour le plaisir de tous…

« Jean Hugo, l’enlumineur du quotidien »
Jusqu’au 19 octobre au Musée PAB
Rue de Brouzen
30100 Alès

Plus d’infos sur alescevennes.fr

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *