Alès se met au vert avec ses Jardins Familiaux

Que vous soyez un jardinier dans l’âme ou que vous n’ayez pas encore planté votre première graine, Alès vous propose de cultiver légumes, fleurs, et fruits de saison dans ses Jardins Familiaux. L’association les Jardins Familiaux alésiens et la Mairie d’Alès mettent à votre disposition un petit lopin de terre, un point d’eau et un compost collectif, pour vous permettre de cultiver votre propre potager au grand air et en dans une ambiance conviviale !

Les Jardins Familiaux, une vieille idée qui fait peau neuve. 

Les premiers Jardins Familiaux, que l’on appelait alors « jardins ouvriers », apparaissent au XIXe siècle lors des guerres napoléoniennes. Ces parcelles de terre, louées ou cédées, ont immédiatement séduit les ouvriers, qui voyaient là un moyen de répondre à leur besoin réel de nourriture. En France et en Allemagne, ces jardins inspirés des potagers de village, connaissent un franc succès et sont encouragés par les médecins et pédagogues qui soulignent leur efficacité d’un point de vue social et de santé publique. À la fin du XIXe siècle, les ouvriers s’approprient ces espaces verts qu’ils cultivent en famille, permettant ainsi aux plus jeunes de découvrir les bienfaits du jardinage au grand air. Cependant, en France ces lopins de terre restent une originalité que l’on ne trouve que dans certaines villes bien équipées.

Il faudra attendre la fin de la Deuxième Guerre Mondiale pour que les jardins familiaux, aménagés dans de nombreux parcs à l’initiative des populations, deviennent une pratique connue et développée.

Aujourd’hui, la tradition des jardins familiaux rencontre à nouveau un vif succès. Réglementés et administrés, les potagers urbains du XXIe siècle n’ont pourtant rien perdu de leur charme d’antan !

En Belgique, en Allemagne, en France ou en Angleterre, les services publics ont décidé de favoriser ces initiatives dont le but est de créer du lien social et de permettre aux populations urbaines de renouer avec Dame Nature !

Les jardins familiaux d’Alès : un geste social et écologique,

Dans le cadre de ses travaux de rénovation, Alès décide de faire la part belle à ces petits lopins de terre au cœur de la ville. Que vous soyez en appartement ou non, que vous ayez la main verte ou pas, vous avez la possibilité de cultiver vos fleurs, salades, tomates, courgettes et fruits de saison…

Vous serez conseillés par des apprentis jardiniers qui vous permettront de planter et de récolter librement à condition que ces fruits et légumes ne soient pas commercialisés.

Des aménagements tels que pergolas et points d’eau ont été construits sur chacune des parcelles. Un composteur collectif, des réservoirs individuels pour récupérer l’eau des pergolas, ainsi qu’une charte interdisant l’utilisation de pesticides donnent également une touche de développement durable aux Jardins familiaux.

Enfin, la ville d’Alès souhaite encourager la sensibilisation des plus jeunes aux questions environnementales en les faisant participer à ces activités de plein air. Petits et grands sont ainsi conviés à s’approprier ces espaces verts dans le respect et la convivialité.

Je jardine, tu jardines, il jardine … aux Jardins des Près St-Jean !

Depuis plus de 2 ans, de nombreuses familles, jeunes couples ou personnes âgées arpentent les petits terrains mis à disposition par la ville d’Alès et aménagés grâce à l’Association des Jardins Familiaux alésiens. Enfin le nouveau partenariat avec le groupe GrDF (Gaz Réseau Distribution de France) devrait permettre à la ville d’Alès d’atteindre ses objectifs sociaux, éducatifs et écologiques.

Dans le quartier des Près St-Jean, 30 parcelles de 50m2, totalement équipées, ont été aménagées le long de la rue Marcel Paul. C’est sur l’une d’elles que se sont installés Monsieur et Madame Rekika : “La première année cela a été un peu difficile pour les cultures mais dès la seconde année on a eu du fumier pour enrichir la terre et cela a commencé à donner” explique M Rekika. “On n’a pas les savoirs théoriques, mais mes parents sont agriculteurs au Bled, on connaît les gestes” ajoute sa femme.
On ne peut qu’encourager ces initiatives en allant nous aussi « cultiver notre jardin »… à Alès !

Association des Jardins Familiaux alésiens :
Droit d’entrée de 10 € et cotisation annuelle de 70 € (eau comprise)
Tel : 06 10 14 69 51

www.jardins-familiaux.asso.fr

1 réflexion sur « Alès se met au vert avec ses Jardins Familiaux »

  1. Bonjour,
    Je voudrais savoir où l’on peut trouver des jardins partagés ou collectifs sur le grand Alès et à quelle condition on peut en avoir une parcelle. Merci
    Rosemarie à Euzet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *